Accueil / Actualités / Congrès S3C Paris : Transformer l’approche éducative pour préparer les emplois futurs de la Smart City

Congrès S3C Paris : Transformer l’approche éducative pour préparer les emplois futurs de la Smart City

Le Smart Congress Countries & Cities (congrès S3C) qui se tiendra du 1er au 3 septembre au Palais des congrès à Paris, s’annonce comme un évènement international majeur. Plus de 1500 personnalités, issues de 31 pays différents y sont attendues sur les 3 jours que comptent cette manifestation. 250 conférenciers se succéderont sur tous les sujets ayant trait à la Smart City. Un concours de startups y est organisé avec pour Président François Baroin, président de l’Association des Maires de France et un jury composé de maires, de responsables de laboratoires de recherche, d’entreprises, de fonds d’investissement. La secrétaire d’Etat chargée du numérique Axelle Lemaire et le Ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius (également président de la COP 21) y interviendront. Tous les acteurs des systèmes intelligents et plus largement de la smart city y seront présents et une large couverture presse est prévue.

J’y donnerai une conférence sur « la transformation éducative pour préparer les emplois du futur de la Smart City ». Celle-ci peut se résumer de la façon suivante :

La « smart city » offre une solution aux changements climatiques (et plus largement à la transition vers le #DD) grâce aux innovations de rupture dont elle est à l’origine et qui touchent tous les secteurs et tous les métiers. Elle constitue dans le même temps une des « plus fortes opportunités économiques du XXI ème siècle » avec un marché mondial en plein essor qui atteindra plus de 1000 milliards de dollars en 2016. Ses enjeux, en termes d’emplois actuels et encore davantage pour les emplois du futur, sont colossaux puisque l’OIT (2012) table sur plus de 60 millions d’emplois au niveau international et l’UE (2014) parle de 20 millions nouveaux emplois pour l’Europe d’ici 2030. Toutefois, dans le même temps et surtout durant la phase de transition, des millions d’emplois pourraient être détruits s’il n’y a pas d’anticipation ni d’adaptation des compétences. Répondre à cet enjeu des compétences pour préparer les emplois du futur, nécessite une transformation éducative impliquant une ingénierie éducative « ouverte » (pluridisciplinarité et transversalité, par le projet, collaborative, distancielle) rendue possible grâce à la « smart education ». Ce défi implique aussi de faire évoluer radicalement les espaces d’enseignement pour s’approcher d’un « smart community campus ». Des exemples internationaux seront fournis afin d’illustrer ces grandes tendances inéluctables. De même, seront exposés en conclusion trois exemples de programme d’envergure, dédiés à la transformation de l’approche éducative pour préparer les emplois du futur de la Smart City, proposés par le Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris.