Accueil / Éducation et formation / Un futur projet de territoire intelligent, durable et innovant au cœur du campus Paris Saclay

Un futur projet de territoire intelligent, durable et innovant au cœur du campus Paris Saclay

 

Le 3 janvier 2017, l’Établissement Public d’Aménagement (EPA) de Paris Saclay, lançait un appel à projet urbain innovant pour un programme « mixte » de 70 000 m2, appelé le « Central ».

Contexte de l’appel à candidatures :

« Le projet Paris-Saclay est concentré sur un objectif : conforter le pôle scientifique, technologique et industriel du plateau de Saclay en y structurant un cluster de l’innovation. Il s’agit de construire une terre où l’innovation bénéficie à tous parce qu’elle crée de la richesse, parce qu’elle génère des emplois, parce qu’elle améliore la qualité de vie de tous ceux qui y travaillent, étudient et y habitent. » [Le Projet Paris-Saclay, p,10]

« Le programme urbain innovant : Le Central [… / …] doit être l’occasion de tester la faisabilité de concepts innovants, de faire émerger des montages juridiques et financiers souples et d’intégrer les ambitions de l’EPA Paris-Saclay. Il est donc attendu de la part des opérateurs la conception d’un projet innovant, durable et évaluable. » [Le Projet Paris-Saclay, pp.52-53] [… / …]

Ce programme est l’occasion de renforcer la capacité de développement de la ville durable en s’appuyant sur l’innovation. Il doit donc aussi être l’occasion de renforcer la connaissance et l’analyse des éléments innovants, de leurs performances et de leur appropriation à travers la mise en place d’un dispositif de suivi et d’évaluation dans la durée. » [Le Projet Paris-Saclay, pp.52-53]

La remise des candidatures était prévue pour le 6 Mars. En avril 2017 la sélection des groupements admis en phase offre sera faite et la remise des offres finales interviendra quelques mois plus tard.

Il s’agit d’un programme qui doit retenir l’attention de tous ceux qui se préoccupent, au delà de villes intelligentes et durables, des territoires intelligents et durables car, a priori, tous les ingrédients sont présents ici pour  construire une vitrine française en cette matière : les plus grands centres de recherche publics et privés français en mesure d’appliquer leurs innovations en lien avec un grand nombre de start-ups présentes; un nombre considérable d’étudiants, y compris de doctorants avec des idées nouvelles; une proximité avec des zones agricoles et naturelles permettant de pratiquer une agriculture innovante et même urbaine; la possibilité de tout concevoir, y compris les solutions de transport ; l’attractivité de Paris Saclay pour les investisseurs ; le dynamisme des associations de citoyens locaux incitant à s’orienter vers des innovations responsables (…) etc….

À mon sens l’innovation peut toucher les différentes dimensions suivantes :

  • institutionnelles (par exemple : types de partenariat et modalités de gouvernance) ;
  • financières (enjeux de viabilité pour les investisseurs, les bailleurs, les habitants) ;
  • écologiques (enjeux aux échelles locales et globales, efficacité énergétique, éco-mobilité, empreinte écologique globale, circuits courts et contribution à l’économie circulaire, qualité de l’air ; bon usage des ressources en eau ; biodiversité : végétalisation, etc..);
  • sociales, dont bien-être individuel et collectif (mixité, sécurité, éducation, santé, participation politique, appartenances, vulnérabilités, exclusion, pauvreté…) ;
  • territoriales, dont création et durabilité des emplois, contribution aux dynamiques de développement local et de cohésion sociale.

Le défi de « construire une terre où l’innovation bénéficie à tous » est donc à articuler avec les cinq axes précédents, ces derniers étant conçus comme autant de dimensions du défi d’un développement territorial durable.

Pour tous ceux qui veulent en savoir davantage je vous invite à prendre connaissance du détail de cet appel à projet inédit dans notre pays.

Et pour ceux qui veulent s’orienter vers les métiers du management de la construction durable et intelligente je vous encourage à rejoindre le certificat de compétence du CNAM et/ou le M2 sur cette thématique dont j’ai la responsabilité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*