Accueil / Actualités / Une belle contribution à la recherche de solutions pour la #COP21 et même pour la #COP22, zoom sur la Thèse de doctorat «Rationalisation de la consommation d’énergie et qualité du développement durable en Tunisie »

Une belle contribution à la recherche de solutions pour la #COP21 et même pour la #COP22, zoom sur la Thèse de doctorat «Rationalisation de la consommation d’énergie et qualité du développement durable en Tunisie »

Ain Beni Mathar Integrated Combined Cycle Thermo-Solar Power Plant CCBY Dana Smillie via Flickr

Ain Beni Mathar Integrated Combined Cycle Thermo-Solar Power Plant CCBY Dana Smillie via Flickr

Hanène BETTAIEB, doctorante sous ma direction, en co-tutelle avec le Professeur Jeleddine BEN REJEB de l’Université de Sousse (Tunisie), soutient vendredi 11 décembre sa thèse intitulée « La rationalisation de la consommation d’énergie et la qualité de développement durable : Etude de la relation consommation d’énergie-croissance économique en Tunisie. »

En pleine #COP21, solutions COP21 et au moment où se prépare déjà la #COP22 qui aura lieu au Maroc, ce travail qui manie avec dextérité analyses quantitatives et qualitatives, d’une très grande qualité, constitue une source d’informations et propose des pistes de solutions remarquables, notamment pour les pays du sud du Bassin Méditerranéen.

Outre un état des lieux exhaustif des politiques environnementales en Tunisie et de leurs effets, on y trouve, par exemple, une estimation économétrique des interactions entre émissions de CO2, consommation d’énergie et croissance économique. De même une enquête qualitative de terrain, reposant sur un très grand nombre d’interviews, permet à l’auteur d’analyser les conséquences de l’éducation dans la sensibilisation des citoyens aux problématiques environnementales et de fournir des propositions de politiques innovantes. Elle se penche, entre autres, sur la mise en place de campagnes universitaires fortes de sensibilisation aux questions environnementales et à la maîtrise de l’énergie. Elle montre en effet le poids considérable que représentent les universités en Tunisie dans la lutte contre le changement climatique et plus largement en faveur du développement durable !

Une thèse sur la base « d’une masse de travail considérable », comme le souligne un rapporteur, à découvrir au moment où, durant la négociation de la #COP21, se prennent des décisions politiques.

La présentation de la thèse en PDF.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*