Accueil / Actualités / Le « co-design » : un moyen de transition vers la ville bas carbone capable de répondre au défi d’une urbanisation durable en Chine et dans la région Asie-Pacifique

Le « co-design » : un moyen de transition vers la ville bas carbone capable de répondre au défi d’une urbanisation durable en Chine et dans la région Asie-Pacifique

Tianjin, China, environ 6 millions d'habitants en augmentation constante. Photo CCBYSA Hugi Olafsson via Flickr

Tianjin, China, environ 6 millions d’habitants en augmentation constante. Photo CCBYSA Hugi Olafsson via Flickr

 

La Chine et les régions de l’Asie-Pacifique sont les zones qui vivent l’urbanisation la plus rapide. Le défi d’une urbanisation soutenable constitue une priorité du gouvernement chinois.

L’urbanisation a des conséquences pour la qualité de l’environnement : les décharges intensives de déchets, les modifications du paysage ou encore les cycles biogéochimiques du carbone et des nutriments. Les processus biochimiques urbains se déroulent à l’échelle locale mais ils ont des impacts à l’échelle planétaire et notamment sur le climat. Des changements climatiques qui vont, à leur tour, peser sur la résilience et la santé des systèmes urbains.

Les villes sont des centres de connaissance, de créativité et d’intelligence collective, où des solutions aux problèmes d’urbanisation se développent. Néanmoins, les systèmes urbains restent des systèmes complexes. Une compréhension approfondie des niveaux et lieux de prise de décision est nécessaire afin de faciliter une transition vers le développement durable.
Future Earth (Terre d’Avenir) est un programme international de recherche sur 10 ans, lancé en juin 2012 permettant aux sociétés d’affronter les défis des changements globaux climatiques et environnementaux.

Future Earth a pour ambition de faire émerger une base de connaissance reposant sur le co-design — c’est-à-dire, la co-production entre la communauté scientifique au sens large, les gouvernements, le monde de l’entreprise et la société civile. Le co-design implique une recherche en lien avec la diversité des parties-prenantes engagées, ceci afin d’en améliorer la pertinence, la transparence et l’usage finale : c’est à dire de favoriser une recherche capable de fournir des réponses et des solutions à des problèmes concrets..

Le Comité National Chinois Terre d’Avenir (the Chinese National Committee for Future Earth — CNC-FE) a été lancé officiellement le 21 mars 2014. Le CNC-FE est parrainé par le CAST (China Association for Science and Technology) et soutenu par trois académies chinoises : Sciences (CAS), Ingénierie (CAE), Sciences Sociales (CASS) et la fondation nationale chinoise des sciences naturelles (NSFC). En mars 2014, la CAS a subventionné le programme « Co-design pour la mise en œuvre de Terre d’Avenir en Chine » dans le cadre du Bureau de Coopération International de l’Académie Chinoise de Sciences (CAS).

Le CNC-FE soutient la réalisation des objectifs de Future Earth (Terre d’Avenir) en Chine et par là même contribue aux progrès du développement durable dans la région Asie-Pacifique. Lors du workshop conjoint entre le Comité Scientifique de Future Earth Science Committee et le Comité de pilotage (Engagement Committee) de juin 2014, le CNC-FE était invité à développer des collaborations avec des pays de la région Asie-Pacifique pour mieux répondre aux défis de Terre d’Avenir : urbanisation, pollution de l’air et atmosphérique.

Des échanges entre les responsables du programme Future Earth, ceux du Programme ICSU “Urban Health and Wellbeing in the Changing Urban Environment et d’autres partenaires du CAS, ont permis l’organisation d’un International Symposium on “Co-design for Urbanization in China and the Asia-Pacific Region” qui aura lieu à l’Institut de l’Environnement Urbain (Institute of Urban Environment) du CAS, à Xia’men, en Chine, les 20-23 Octobre 2015.

Les Thèmes et les Objectifs de ce symposium sont les suivants :

  • Impact de l’urbanisation sur le changement climatique et les extrêmes météorologiques : données empiriques et modélisations
  • Impact et évaluation du changement climatique sur la santé et le bien-être dans les territoires urbains
  • Co-design de l’urbanisation : adaptations aux changements climatiques globaux
  • Comprendre comment le comportement humain peut contribuer aux transitions urbaines vers la soutenabilité.
  • Bio-géochimie urbaine, santé des écosystèmes et qualité environnementale
  • Arbitrages et synergies entre secteurs et entre échelles dans les villes
  • Stratégie du développement urbain et management intégré
  • Solutions: innovations institutionnelles, organisationnelles et technologiques pour le développement durable urbain
  • Comment assurer le profil ‘bas carbone’ pour le métabolisme urbain

J’interviendrai lors d’une conférence intitulée « Complexity and Confidence — The Challenges of Partnership Building for Societal Cohesion and Sustainability », (session E – Social and Institutional Responses for Urban Sustainability du 22 octobre 2015), au nom du CNAM (EA 4603 Lirsa-Cnam) avec Martin O’Connor, directeur du Laboratoire REEDS et Professeur en sciences économiques à l’Université Paris Saclay.

Nous y traiterons en premier lieu des enjeux liés à la résolution de conflits et à la recherche de compromis dans des environnements complexes. Puis nous aborderons quelques exemples de transition de systèmes urbains (mobilité, alimentation) vers des processus ‘bas carbone’ pour illustrer la nécessité de « construire la confiance ». Condition préalable à la réalisation de solutions technologiquement possibles mais dont la mise en oeuvre dépend d’un partage des bénéfices mais aussi des risques.

Nous contribuerons ainsi à la préoccupation principale du programme international Future Earth, à savoir l’identification des innovations institutionnelles, organisationnelles et technologiques pour le développement durable urbain, permettant d’affronter les défis des changements globaux climatiques et environnementaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*