Accueil / Éducation et formation / Intelligence artificielle (IA) et Big Data au programme d’une learning expedition dans la Silicon Valley

Intelligence artificielle (IA) et Big Data au programme d’une learning expedition dans la Silicon Valley

 

 

Un programme immersif autour de l’IA et du Big Data

Dans le cadre d’INSEEC U. je reviens d’une « learning expedition » au sein de la Silicon Valley, organisée par Orange, du 15 au 19 juillet. Il s’agissait d’un programme immersif autour de 3 thématiques : l’Intelligence Artificielle, le Big Data et les nouveaux modes de travail.

J’ai pu, ainsi qu’une quinzaine autres participants issus d’entreprises de conseil, de gestion de services liés à l’environnement, de la construction et de l’exploitation de bâtiments, bénéficier de visites et rencontres d’entreprises (dont Cisco, Apple, Orange) des Universités de Berkeley et Stanford et de start-ups.

Parmi ces dernières, Ripcord qui apparaît comme le futur de l’archivage où sont intégrés robotique et intelligence artificielle et qui vient de lever 90 millions de Dollars, Ava shows qui propose une application permettant aux personnes malentendantes de suivre en temps réel par écrit toutes les conversations y compris parallèles. Cette application aussi être utilisée pour prendre des notes dans les réunions en temps réel ou bien traduire en différentes langues, Numberly/1000mercis, créée en France et se développant au niveau international avec 500 employés et de très nombreux doctorants, avec des solutions « multicanal marketing for innovative acquisitions and CRM stratégies ».

L’archivage robotisé intelligent chez Ripcord

 

Les grandes tendances des Tech

 

People who are really serious about software should make their own hardware » Alan Kay

La loi en faveur du rapatriement économique de Trump  a entrainé l’injection de plus de 300 milliards de dollars sur 2018 et 23 milliards de dollars ont été investis aux États-Unis par des sociétés de capital risque. Une concentration s’observe sur les secteurs les plus dynamiques :  Internet, la santé, mobile & telecommunication, software.

Les régions les plus actives sont San Francisco et la Silicon Valley, New York, la Nouvelle Angleterre, et Los Angeles. Les top five dans l’ordre décroissant sont Apple, Amazon, Google, Microsoft et Face Book. Elles réalisent 3,974 B. $ de CA, ce qui représente plus que la totalité de la réserve d’or américaine. Ces entreprises du Tech investissent de façon considérable dans la R&D et travaillent de plus en plus avec les start-ups. Le partenariat est en effet aujourd’hui préféré à l’acquisition. On voit renaître le hardware et San Francisco est devenu depuis 5 ans un pilier des Start up dans le logiciel avec en seconde position New York et Boston.

Les principales applications sont dans la finance, la santé et le marketing.

Prospective et impacts de l’Intelligence Artificielle sur l’emploi

Les technologies fondamentales pour demain sont :

  • Intelligence Artificielle
  • Blockchain
  • Les nouvelles réalités augmentées
  • 5G

L’Intelligence artificielle est sans conteste le plus grand défi. Tous les grands acteurs de l’internet (Google, Microsoft, Amazon ) investissent dans l’IA et de nombreuses start-ups fleurissent autour des composants pour l’IA. L’impact de l’Intelligence Artificielle sur l’emploi et sur la façon de travailler sera considérable : « AI will not replace managers, but managers who use AI will replace those  who don’t. »

Dans les entreprises en effet, environ 30% des personnels, sont capables d’être rapidement convertis à l’IA. Pour les autres se pose un vrai problème de formation et de RH. Environ 60% des emplois ont au moins 30% de leur activité qui peuvent être automatisées et 25% des emplois sont faits d’activités  auto-contrôlables à 100%. A titre d’exemple, le marketing est profondément impacté. On passe du vieux modèle de consommation passive au nouveau modèle : je veux ce que je veux.

Selon Apple « Technology has created a monumental shift in how the world works »et il faut distinguer 3 périodes :

  • L’âge industriel qui est celui de la productivité avec des employés qui peuvent travailler plus
  • L’âge de l’information qui est celui de l’efficience et des employés connectés
  • L’âge de l’Intelligence Artificielle est celui des cultures connectées.

Il devient crucial de mettre en place des programmes de formations internes pour les collaborateurs des entreprises afin de les préparer aux ruptures en cours dans les différents métiers. Le Design Thinking est de toute évidence l’approche privilégiée pour appréhender le management agile qui doit s’appliquer dans cette « transformation » et nous avons bénéficié d’un cours d’application de cette approche à l’Université de Berkeley.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

u

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.