Accueil / Développement durable / L’éducation au développement durable, levier de transition pour nos sociétés

L’éducation au développement durable, levier de transition pour nos sociétés

3ème conférence internationale de la chaire Unesco pour l’éducation au développement durable

Agenda 2030 et objectifs de développement durable

La chaire UNESCO consacrée à l’Éducation pour le Développement Durable et dirigée par le Professeur Michel Ricard, a organisé, les 28 et 29 mai 2019, sa 3ème conférence internationale afin de faire le bilan des actions réalisées lors des quatre dernières années et programmer les actions à venir en référence à l’Agenda 2030 des Nations Unies pour le Développement durable et des 17 objectifs de développement durable (ODD) qui le composent. La conférence s’est tenue à Bordeaux, au sein de l’Institut National Polytechnique, et a réuni les représentants des 42 établissements d’enseignement supérieur français et francophones membres de la chaire ainsi que leurs partenaires, dont INSEEC U.

Cette initiative est arrivée à point nommé, dans une situation mondiale où les défis auxquels est confrontées l’humanité sont complexes et généralisés avec des remises en question de nos modèles de développement. Y faire face implique une évolution de nos modes de consommation, de nos comportements afin de faire de la transition écologique une réalité partagée.

Le rôle réaffirmé de l’éducation au développement durable

La diffusion traditionnelle des connaissances et des compétences n’est plus suffisante et les résultats des actions menées au cours de ces dernières années mettent en évidence qu’en dépit de certaines avancées, ces programmes ne sont pas bien compris par les jeunes et les citoyens. D’où la nouvelle stratégie proposée par la chaire UNESCO, résumée dans le thème de la conférence : « L’éducation au développement durable, levier de transition pour nos sociétés », afin d’ouvrir le débat aux acteurs des territoires et plus largement à une grande diversités d’acteurs de la société. Il s’agit aussi de repenser les écosystèmes d’apprentissage en initiant une pédagogie innovante, interactive, centrée sur l’apprenant et orientée vers l’action, visant à développer des valeurs et des attitudes garantes d’un avenir durable.

C’est dans cet esprit que la conférence s’est déroulée avec des ateliers autour de questions d’actualité : économie circulaire, biodiversité, modes de vie durables, ressources renouvelables, RSE, transition énergétique, santé et environnement, changement climatique qui ont été abordées lors de présentations orales et des débats. Ces derniers ont permis d’élargir les perspectives, tant des partenaires de la chaire, que des membres de la société civile qui intervenaient. L’objectif affiché consistait à opérer une large ouverture en direction des acteurs des territoires grâce à des approches transversales et multipartites favorisant l’acquisition de valeurs, de comportements et de modes d’actions en accord avec le développement durable.

Le cas spécifique de l’emploi et de l’innovation au développement durable

J’avais la responsabilité de l’atelier n°5, sur le thème « Emploi, Innovation et Développement Durable : quelle adéquation entre les formations du supérieur et les besoins de notre société ». L’intégralité des présentations et des échanges qui s’y sont déroulés peuvent être consultées en ligne.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.