Accueil / Éducation et formation / Pourquoi et comment rétablir la confiance dans la recherche ?

Pourquoi et comment rétablir la confiance dans la recherche ?

La défiance et la confiance, questions au centre des crises sociales qui touchent aujourd’hui nombre de pays, dont le nôtre, concernent aussi la Recherche. En témoignent, par exemple, les polémiques autour de la remise en question par certains, des travaux scientifiques sur le changement climatique ou encore les réflexions qui se multiplient autour de l’innovation responsable.

Impact global et financier de la mauvaise conduite de la Recherche

Le projet européen DEFORM dont j’assurais la coordination scientifique avec Caroline Gans Combe dans le cadre du programme H2020, au sein d’INSEEC U, a été rendu, soutenu et valorisé par divers articles parus ou en cours .Ce projet, dont le sous- titre est « Define the Global and Financial Impact of Research Misconduct », a montré que la mauvaise pratique de la recherche revêt une multiplicité de formes, avec des impacts négatifs non seulement sur les plans économiques, financiers, et sociaux, aux niveaux individuels et collectifs ; mais aussi et surtout pour la science, la recherche et plus globalement pour les relations entre ces dernières et la société.

Mauvaises pratiques, pressions et failles de régulation

Diverses approches analytiques, s’appuyant ou non sur des modélisations, ont mis en évidence une forte corrélation entre les mauvaises pratiques de recherche et les failles de régulation et/ou de management, les dysfonctionnements institutionnels et structurels. Une corrélation notable avec la pression reposant sur les chercheurs est aussi à souligner. Nous avons pu mettre en évidence que la plus importante est la tension entre la promesse de la recherche et ce qu’il est finalement possible de délivrer. Cette tension pousse en effet les institutions et les chercheurs à créer ou à favoriser les conditions de la mauvaise pratique de la recherche, voire de la fraude

Financiarisation de la Recherche et incitations à la fraude

Ce projet révèle également que dans un contexte d’analyse financière exacerbée qui valorise la maximisation du profit et dévalue les pratiques vertueuses, les incitations à la fraude sont inhérentes au système. La potentialité de fraude et de mauvaise pratique de la recherche est continuellement présente; le cas récent et malheureusement célèbre de Volkswagen avec ses données falsifiées sur ses émissions est l’une de nos études de cas. Les nouveaux concepts développés par DEFORM offrent enfin des outils pour identifier les signaux faibles de fraude scientifique.  

PRO-REST, rétablir la confiance dans la Recherche

Ce travail, qui répond à la première question du titre ce billet : pourquoi rétablir la confiance dans la recherche, est suivi par un second projet européen (relevant aussi de H2020) où nous sommes, Caroline et moi-même, partenaires toujours dans le cadre d’INSEEC U.  PRO-REST traite de la seconde question posée par ce billet : comment rétablir la confiance dans la recherche et pour commencer quels sont les faits générateurs de la confiance et de la défiance ?  

Je vous propose de prendre connaissance du rapport DEFORM qui, comme tout projet européen, est disponible publiquement. 

Et je ne manquerai aps de vous informer des évènements, publications et rencontres dans le projet PRO-REST en cours.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.