Accueil / Éducation et formation / Digital Pathways Feedback #3 : apprentissage personnalisé, ancrage mémoriel, où en sommes de l’IA pour l’éducation et la formation avec Domoscio ?

Digital Pathways Feedback #3 : apprentissage personnalisé, ancrage mémoriel, où en sommes de l’IA pour l’éducation et la formation avec Domoscio ?

Benoît Praly, co-fondateur de Domoscio

Troisième retour sur le séminaire INSEEC U Disruptive Learning Pathways avec Domoscio. Domoscio propose des produits à destination de la formation initiale et de la formation continue permettant d’individualiser les parcours de formation et de travailler à la consolidation des acquis sur le long terme et ce, à grande échelle. Domoscio met depuis ses origines les sciences cognitives, la data et l’intelligence artificielle (IA) au service d’un apprentissage augmenté, individualisé et engageant. 

Benoi Praly, Président de Domoscio est diplômé de l’École Nationale Supérieur d’Informatique et Mathématiques Appliquées de Grenoble (ENSIMAG) et de la Politecnico di Torino (Italie). En 2013, il cofonde Domoscio, une entreprise spécialisée dans l’Intelligence Artificielle appliquée au développement des compétences. Grâce à son expertise en mathématiques et en Data Learning, il intervient régulièrement dans le cadre d’événements liés à la formation et à l’IA. À l’origine de la technologie Domoscio, il est aujourd’hui derrière la vision et la stratégie de l’entreprise. Il revient pour nous sur le rôle spécifique de l’IA dans les processus d’apprentissage et d’ancrage mémoriel.

Comment l’IA peut être un avantage décisif dans les processus d’apprentissage ?

Les efforts d’individualisation de l’apprentissage, lorsqu’ils sont mis en œuvre manuellement, peuvent se révéler particulièrement chronophages, tandis que l’IA permet de massifier cette approche automatiquement. Notre approche est le résultat d’un constat propre à l’apprentissage tout au long de la vie : les parcours de formation sont encore trop souvent basés sur une approche globale.

Concrètement, cela signifie que les apprentissages sont identiques pour tous, quels que soient les objectifs pédagogiques, le niveau de maîtrise amont et capacité à progresser de chacun. L’enseignement supérieur et les entreprises privées sont aujourd’hui équipés d’outils de digital learning qui génèrent d’importants volumes de données d’apprentissages. Or, l’IA est en mesure d’exploiter ces données pour améliorer l’impact de la formation.

C’est ce que Domoscio Hub met en œuvre à travers sa plateforme d’adaptive learning permettant de concevoir des parcours de formation individualisés qui viennent s’intégrer dans tous les dispositifs de formation en place. Notre solution d’IA permet d’une part de modéliser l’apprenant et de mesurer l’écart entre sa maîtrise et ses attendus métier et / ou académiques sur un sujet donné. D’autre part, elle est en mesure de construire des plans de formation adaptés aux profils et aux besoins individuels des personnes, prenant ainsi la forme d’un moteur de recommandation d’actions de formation.

Au terme d’une période d’apprentissage, il arrive souvent qu’une partie des compétences et connaissances acquises en formation soit difficilement appliquée sur le terrain, car ces savoirs n’ont été que partiellement voire n’ont pas été retenus sur le long terme. Ce phénomène d’oubli n’a rien de surprenant : la recherche en sciences cognitives a démontré que jusqu’à 80% des connaissances et des compétences apprises en formation sont oubliées, un mois seulement après la formation, si aucun moyen d’ancrage n’est mis en œuvre. 

Comment l’IA peut être un avantage décisif dans les processus d’ancrage mémoriel ?

Au terme d’une période d’apprentissage, il arrive souvent qu’une partie des compétences et connaissances acquises en formation soit difficilement appliquée sur le terrain, car ces savoirs n’ont été que partiellement voire n’ont pas été retenus sur le long terme. Ce phénomène d’oubli n’a rien de surprenant : la recherche en sciences cognitives a démontré que jusqu’à 80% des connaissances et des compétences apprises en formation sont oubliées, un mois seulement après la formation, si aucun moyen d’ancrage n’est mis en œuvre. 

L’intelligence artificielle permet de prévenir et réduit le risque d’oubli en accompagnant chaque apprenant sur la durée, de façon personnalisée, afin de maintenir les connaissances et compétences acquises et de favoriser leur mise en application. Chez Domoscio, cet accompagnement prend la forme d’une application mobile avec Domoscio Lock, via l’envoi de « piqûres de rappel » adaptées aux besoins et au profil cognitif, sous la forme de notifications. L’objectif ici est d’ancrer les compétences clés grâce à un dispositif engageant, et de garantir leur mise en pratique.

Comment évaluez-vous le niveau de maturité des organisations d’enseignement et de formation vis-à-vis de l’utilisation de l’IA ?

La gestion de la formation à distance et du Blended Learning est en enjeu important pour les entreprises et les écoles. Nous avons pu constater que le sujet est même devenu prioritaire en cette ère post-covid, compte tenu de la généralisation du travail et de l’enseignement à distance. Les entreprises et les écoles avec qui nous échangeons sont de plus en plus matures sur les sujets d’adaptive learning et d’ancrage, nous avons moins besoin de faire de pédagogie sur les bénéfices liés à ces technologies qu’auparavant. 

Nos clients ont la volonté de lier la formation dispensée avec leurs besoins académiques ou les référentiels de compétences présents dans l’organisation. Leurs contenus sont de plus en plus granulaires et structurés, ce qui permet une meilleure exploitation par nos algorithmes. 

Enfin dans le cadre du programme d’Investissements d’Avenir, le ministère de l’Éducation Nationale accompagne plusieurs appels à projets de services numériques innovants et Domoscio devient un acteur de référence sur ces thématiques. Nous travaillons avec plusieurs écoles de commerces et universités pour l’enrichissement de leurs cursus en Blended Learning ou distanciel.

Ainsi désacralisée, l’IA pourra être vue comme un simple outil capable de décharger l’enseignant de certaines tâches pour lui permettre de se concentrer sur celles où il a le plus de valeur.

Il ne s’agit pas de remplacer les enseignants, n’est-ce pas ?

On ne pourra jamais remplacer les enseignants par des machines. L’objectif de l’IA en apprentissage est d’individualiser les enseignements en fonction des besoins de chacun, afin d’en augmenter les impacts.

Contrairement à ce que son nom indique, l’IA n’est pas une technologie qu’on peut qualifier « d’intelligente ». Elle produit des recommandations en fonction de règles préétablies et de l’analyse de données d’apprentissages.

L’enseignant aura toujours le dernier mot sur ses choix pédagogiques, l’outil n’est là que pour l’assister dans sa tâche et lui permettre de la réaliser au mieux. Aujourd’hui, les enseignants sont très peu formés sur ce type de technologies innovantes. En réponse à ce manque de confiance, voire à un sentiment de « défiance » de certains, inclure dans la formation des enseignants le développement d’une culture générale sur l’IA et notamment sur sa dimension éthique nous semble indispensable. Ainsi désacralisée, l’IA pourra être vue comme un simple outil capable de décharger l’enseignant de certaines tâches pour lui permettre de se concentrer sur celles où il a le plus de valeur.

On ne pourra jamais remplacer les enseignants par des machines. L’objectif de l’IA en apprentissage est d’individualiser les enseignements en fonction des besoins de chacun, afin d’en augmenter les impacts.

Quelle est la roadmap pour une start up EdTech comme Domoscio pour les prochaines années ?

Notre objectif est de devenir la brique indispensable à tout dispositif de formation. L’utilisation du potentiel offert par l’IA va permettre d’améliorer l’impact de celle-ci et l’engagement des apprenants vis-à-vis des dispositifs Blended et distanciel.

Nous souhaitons asseoir notre leadership en France en poursuivant notre collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale dans le cadre des partenariats d’innovation sur l’IA (projet NAVI) et en touchant un maximum d’entreprises privées et les établissements d’enseignement supérieur.

Domoscio développe aujourd’hui des produits sur étagère afin qu’ils répondent au mieux aux besoins des utilisateurs. Nous donnons donc la priorité dans nos produits à l’expérience d’utilisation, à la conception pédagogique et aux analytiques permettant de piloter au mieux la formation.

Domoscio s’exporte de plus en plus à l’international et nous espérons accélérer cette tendance dans les prochaines années.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.