Accueil / Éducation et formation / Épidémie de covid-19 : l’opportunité de repenser nos modèles de recherche et d’innovation ?

Épidémie de covid-19 : l’opportunité de repenser nos modèles de recherche et d’innovation ?

Inseec U Research Center a réuni l’ensemble des Enseignants Chercheurs de ses 5 laboratoires de recherche le 7 novembre dernier autour de la thématique fil rouge « recherche et Innovation à l’heure de la COVID 19 ».

Cet évènement, qui a réuni de 9h à 18h plus de 100 participants issues de diverses disciplines (management, économie, finance, sociologie, sciences pour l’ingénieur, droit, philosophie), s’est finalement tenu à distance mais un programme rythmé nous a permis de conserver tout au long de la journée l’attention des participants.  

Le financement du développement durable en temps de crise sanitaire et économique

Plusieurs temps forts sont à noter en dehors du plan stratégique de la recherche INSEEC U. pour les 4 prochaines années (fruit d’un travail concertatif) que j’ai eu le plaisir de présenter. Le Professeur  Philippe Dessertine , a donné une conférence sur le thème « Finance  responsable et indicateurs ». Au cours de cette dernière il a expliqué pourquoi la crise sanitaire que nous vivons et encore davantage la crise environnementale du changement climatique constituent des accélérateurs pour la reconstruction de la finance sur de nouvelles bases de responsabilité faisant appel aux valeurs extra-financières et sur une nouvelle valorisation du PIB en prenant les 17 ODD (objectifs développement durable) comme référence de performance extra-financière.  Philippe Dessertine a insisté sur le fait qu’entre les années 1970 et 1990 des travaux sur cette piste avaient été menés, comme en témoignent les publications autour du Revenu National Soutenable dans la mouvance de l’Ecological Economics  mais on peut avancer que c’est avec la conjonction des crises majeures environnementales et sanitaires actuelles que le monde de la finance s’engouffre dans cette voie. Il a conclu sur le Green Deal Européen et sur l’avance européenne sur ces sujet.

La transformation nécessaire des modes de management et de l’économie pour une transition multiple

La Table ronde qui a suivi s’intitulait “Crise environnementale, crise sanitaire : quelles ruptures pour l’entreprise et l’économie ?” a poursuivi le questionnement précédent au niveau de la nécessaire transformation des modes de management et de l’économie. Elle a été animée de main de maître par Thibault Lieurade, Chef de rubrique Économie et Entreprises à The Conversation a donné lieu à des échanges passionnants entre les 4 intervenants ; Gaëlle Deharo, juriste et professeur à l’ESCE, Dr Serge Guérin, professeur à l’Inseec Grande Ecole, Dr Marian Eabrasu, psychologue et professeur à l’EBS et Julien Pillot, économiste et professeur à l’Inseec Grande Ecole.  C’est pourquoi je vous invite à revivre ce débat dont la hauteur de vue et la variété des sujets et analyses sont à la fois d’actualité et source de vraies réflexions.  Je n’en citerai que quelques-unes : les ruptures actuelles, la transition et le monde d’après; les transformations des valeurs, l’éthique, l’équité intergénérationnelle, l’économiste paria ou voyant ?, la restriction des libertés individuelles, la responsabilité, etc… En fait la question des transitions multiples dont nous prenons conscience avec cette crise sanitaire parce que cette dernière en accélère la dynamique a été au cœur des discussions : transition écologique, transition digitale, transition démographique, transition économique, transition des systèmes de gouvernance, etc…..

La recherche par projet, un accélérateur de l’innovation

La seconde table ronde : “Démystifier la recherche par projets” avait pour objectif de montrer, à travers divers types de projets, comment la recherche finalisée et financée par des entreprises, l’ANR ou la Commission Européenne offrent des moyens, des partenariats et des méthodes permettant d’accélérer les innovations indispensables à la construction du monde de l’après COVID et de l’après Carbone. C’est ainsi qu’ont été présentées la chaire d’entreprises « Transitions et Compétences Humaines » par Andrés Davila, professeur à l’ESCE ainsi que celle sur « Vins et Spiritueux » par Jean-Marie Cardebat, professeur à l’Inseec Grande Ecole . Deux projets européens ont ensuite été discutés, PRORES sur le déploiement des pratiques éthiques dans le domaine de la recherche par Caroline Gans Combe, chercheur à l’Inseec Grande Ecole et le projet européen INTERREG ENERG par Philippe Haik, Professeur à l’ECE.

Le covid-19, une opportunité de mobilisation pour la transformation de notre modèle économique et social

La journée s’est achevée avec 4 ateliers simultanés sur les 4 axes de recherche de la recherche d’INSEEC U : Risques, prévisions et évaluations en univers complexe, Transitions sociétales et comportements émergents Création & Innovation Smart interactions. C’est au total une vingtaine de contributions académiques originales qui ont pu profiter des éclairages pluridisciplinaires des divers participants et qui donneront lieu à des publications scientifiques.

Lors de la conclusion où nous nous sommes tous retrouvés, chacun s’est accordé sur le fait que cette crise de la COVID 19 représente aussi une opportunité passionnante pour nous et pour nos étudiants à qui nous pouvons redonner un véritable élan d’espoir et de mobilisation pour une cause : la transformation du modèle économique, technologique et social pour un futur durable. 

Saurons-nous, nous Enseignants/Chercheurs en management, finance, économie, sciences politiques ou sciences pour l’ingénieur, conduire des recherches conduisant à des innovations utiles pour la construction de nouveaux modèles ? Et saurons-nous innover dans notre pédagogie afin de former la nouvelle génération de cadres et de dirigeants qui devront affronter les défis latents que cette crise de la COVID a mis en exergue de façon accélérée ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.